Explorer les ressources

Lors d’une sortie courte de 11 km pour 400m/D+ 400m/D-, en allure footing, je réfléchissais à la préparation mentale en vue de performer (à chacun ses buts) en course à pied. J’observais que la pratique du court en alliant les approches « neuro » pouvait tout à fait nous permettre d’explorer les ressources dans le cadre de nos limites du moment.

EXPLORER LES RESSOURCES DANS LE CHAMP DES LIMITES

Mes limites d’hier ne sont plus les mêmes qu’aujourd’hui. Celles qui me marquent le plus sont celles qui concernent le physique. Eh oui ! comme on dit, on n’a plus 20 ans.

Au fond il n’y a rien d’affolant, il faut juste s’adapter, et ce que nous pouvons perdre (suivant le niveau sportif) est comblé par l’expérience.

Mentalement, hier, j’étais plus faible. Aujourd’hui je me sens plus en confiance et je rêve d’un demain encore plus fort !

Pourtant, si je ne prends pas soin des fondations que j’ai mises en place, elles se dégraderont. Les murs porteurs vont lentement s’effriter. Mon champ des limites va rétrécir.

Explorer les ressources c’est aussi prendre conscience que certaines sont moins utiles, que de nouvelles grandissent et prennent plus de place. Qu’il y a toujours quelque chose à apprendre sur soi. Parfois c’est jouissif et parfois on se mettrait bien quelques claques.

Nous pouvons être sur notre chemin du possible mais pas toujours dans le bon sens, ou en tout cas pas dans le sens qui nous convient. Votre mental ressemble à une boussole ou à une tour de contrôle. Ne perdez pas le nord dans votre démarche d’ultramarathonien. Croyez en votre route et pour les ultratraileurs gardez foi en votre chemin. Vous l’avez imaginé, il est balisé par vos soins alors gardez le cap et le goût de l’effort.

Courir et faire grandir ses capacités cognitives est un véritable training. C’est comme lire un plan d’entraînement et ne pas passer à l’action. Développer sa force mentale c’est mettre la main à la pâte.

J’ai beau avoir de belles stratégies développées par des coachs de sportifs d’élites, si je ne fais que les lire en bombant le torse et en disant « j’ai compris, je sais », cela ne sert strictement à rien.

Pour performer dans l’ultramarathon (encore une fois tout dépend de votre objectif), explorer les ressources mentales est une des clés du succès.

Même durant une petite sortie vous avez la capacité de bosser votre force mentale. Par exemple continuer à courir malgré les contractions musculaires et le souffle court. Plongez en vous et cherchez la petite voix qui vous confirme que vous tenez le coup. Beaucoup ne se croient pas capable de tenir… s’ils savaient 😉

Mon astuce : je fixe un point, un arbre, une barrière, un rocher à quelques 40/50 mètres devant moi et je sais que je ne marcherai pas avant le… 2ème point que je découvrirai en passant le 1er ! Ca peut paraître idiot… mais cela permet de se prouver que l’on peut encore supporter un effort, juste un effort supplémentaire… et souvent on continue à courir, encore et encore !


ULTRAMARATHON & MENTAL

Stéphane Abry ultramarathon
Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 – contact()stephane-abry.com

Groupe de préparation mentale sur Facebook

Sur Facebook & Instagram

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie #préparationmentale #méthodeULTRA