Hydrahand Oxsitis

Coup d’œil sur le porte-gourde Hydrahand Oxsitis

Depuis quelques années maintenant j’apprécie surtout pour les sorties courtes (entre 01h00 et 01h15) de courir avec une gourde que l’on peut tenir à la main. Les premières fois que je voyais cela surtout aux States, je trouvait cela étrange de courir avec une gourde que l’on tient à la main. Lors de mon 1er marathon à Monaco en mars 2008 je me suis surpris à courir avec une bouteille de 50cl à la main et j’ai trouvé cela plutôt agréable mais évidemment pas des plus pratiques car inadapté à la situation. Je me suis donc mis en quête d’un porte-gourde. J’ai trouvé un système satisfaisant qui a fait ses preuves durant quelques années malgré la simplicité du produit (3 lanières avec velcro).

Depuis quelques mois je cherchais un produit plus performant, plus efficace, plus solide, mieux adapté à la pratique du running. Je me suis assez naturellement tourné vers le porte-gourde Hydrahand Oxsitis tout simplement car je suis fan du secteur bagagerie de la marque et du look des produits. Fan et dorénavant en partenariat pour le Tour de Suisse en Courant !

Hydrahand Oxsitis 2Les essais du porte-gourde bidon Hydrahand Oxsitis

Je vous vois venir en me disant « oui mais si tu es en partenariat avec cette marque évidemment que les tests seront concluants… »

J’ai toujours mis un point d’honneur avec mes sponsors et partenaires à jouer le jeu de la franchise afin d’être juste avec eux et de donner du feedback sur le matériel en vue d’une amélioration si elle doit avoir lieu.

J’ai donc utilisé à plusieurs reprises l’Hydrahand Oxsitis sur des courtes distances et particulièrement en nature car j’apprécie le confort du produit. Un des gros avantages, à mon goût, est d’éviter d’avoir une ceinture autour de la taille et le poids de la gourde. Parfois il peut aussi avoir de légères brûlures dans le bas du dos. Le poids de la gourde (500 grammes) ne m’a jamais dérangé lors de mes entraînements. Et enfin pour boire… il suffit de lever le coude !

Un seul point gênant qui trouve sa solution d’amélioration au bout de plusieurs utilisations : la main est un peu trop serrée au début. Par la suite les élastiques se détendent et donc au fil des entraînements l’Hydrahand Oxsitis est bien adaptée à la morphologie de votre main.

En conclusion, pour courir léger, gambader dans les bois ou en montagne, fouler la route et ne pas être gêné par un porte-gourde autour de la taille, l’Hydrahand Oxsitis est le produit qu’il vous faut pour vos sorties course à pied ! Bon run !


Rencontrons-nous, partageons, échangeons

Stéphane Abry ultramarathon

Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 (Rochefort)

contact()stephane-abry.com

Sur Facebook & Instagram

Créateur de la page Course à Pied sur Facebook (+ de 46’800 followers)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions et sur Amazon

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie