Soyez solides

J’ai aimé relever des défis en #ultramarathon (sur tapis de course ou en parcourant des milliers de kilomètres sur route). J’en ai même écrit un livre à ma grande surprise. Cela ne protège en rien ma motivation à gambader. Quand votre motiv’ se fait la malle, soyez solides !

QUAND VOTRE MOTIVATION S’AFFAIBLIT SOYEZ SOLIDES

Pour me sentir en vie j’ai donc couru. Puis ce besoin s’est fait plus rare ou alors il devenait encore plus impérieux.

En dents de scie, cette satanée motivation me fait passer par de « drôles » de périodes. Je peux courir quasi tous les jours durant des années et ensuite ranger mes affaires au fond d’un placard et ne plus vouloir entendre parler de course à pied.

J’ai découvert cet aspect chez différents ultramarathoniens. On en vient à penser que le corps peut manquer des nutriments nécessaires (déficit énergétique relatif dans le sport) et que cela jouerait un rôle sur la motivation.

On peut imaginer qu’il y a une lassitude, un manque de stimulation et que le simple fait de courir n’est plus suffisant.

À moins que nous ayons fait le tour de la question et que d’autres activités apportent plus de plaisir.

Souvent quand je ne cours pas, c’est l’écriture qui s’impose à moi. Je ne parle pas d’être écrivain. Ce qui bouillonne en moi se traduit par des mots. Mes pensées ont besoin de s’allonger sur une page blanche afin de la noircir. Mon esprit devient plus clair, plus léger, je respire en écrivant alors que je peux très bien suffoquer en courant.

J’admire ces coureurs qui depuis leur adolescence n’ont jamais ressenti ces changements. Et quelques fois je m’interroge sur leur focalisation. Comme les experts dans un domaine qui ne maîtrise qu’une activité. Comment font-ils ?

Moi qui suis un touche-à-tout, j’ai besoin de découvrir différents domaines de la vie : l’amour, le sexe, le vin, la psychologie, la psychanalyse, les arts, les infos, les médias, les autres, la course, l’épanouissement personnel, le coaching, les voyages, la santé, la protection des animaux, la nature etc…

Soyez solides

Soyez solides

Oui, soyez solides dans votre pratique de l’ultramarathon

Cela veut dire que vous devez pouvoir prendre du recul. Vous poser. Observer.

Acceptez que votre motivation à courir le monde peut se flétrir avant de renaître au printemps. Que du jour au lendemain vous pouvez délicatement fermer la porte de ce placard dans lequel s’entassent vos souvenirs de course.

Peut-être que cette porte ne s’ouvrira plus jamais mais le vécu qu’elle protégera fera partie de vos plus beaux souvenirs.

Soyez ouvert aux possibilités, entre autres, celle d’enfiler à nouveau votre t-shirt adoré pour trotter sur les routes ou les chemins.

Je ne vous connais pas très bien. Je sais en revanche que vous n’êtes pas qu’une coureuse ou qu’un coureur. Vous êtes bien plus que cela. Vous êtes avant tout humaine et humain avec toutes les contradictions que cela comporte.

Vous êtes une femme, une amoureuse, une maman, une mère, une informaticienne, une artiste, une cheffe d’entreprise…

Vous êtes un homme, un amant, un mari, un papa, un petit garçon parfois…

Et vous êtes aussi des coureuses et des coureurs.

La force de l’ultramarathon est assurément de vous montrer vos propres forces de caractère. Prenez en soin et solidifiez-les !

Je vous souhaite de bons ultras et une multitude de kilomètres !

Déficit énergétique relatif dans le sport : témoignage de Mimmi Kotka


ULTRAMARATHON & MENTAL

Stéphane Abry ultramarathon
Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 – contact()stephane-abry.com

Groupe de préparation mentale sur Facebook

Sur Facebook & Instagram

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie #préparationmentale #méthodeULTRA